dimanche 10 décembre 2017

Chine : Découverte d'un système hydraulique de 5100 ans

Chine : Découverte d'un système hydraulique de 5100 ans


Earlist hydraulic engineering traced in china 02


Il s'agit ici de l'un des plus anciens exemples de gestion de l'eau à grande échelle au monde, attribué dans ce cas à la culture Liangzhu du delta du Yangtze, et son existence a perturé de 5.100 à 4.300 ans avant le présent (BP). La culture Liangzhu représentait un sommet du développement culturel et social précoce, précédant les dynasties chinoises historiquement enregistrées; par conséquent, cette étude en révèle davantage sur les origines anciennes de l'ingénierie hydraulique comme étant un élément central des développements sociaux, politiques et économiques. Les levés archéologiques et les fouilles peuvent maintenant décrire l'étendue impressionnante et la structure des barrages, levées, fossés et autres éléments transformant le paysage, soutenant l'ancienne ville de Liangzhu, avec une taille estimée à environ 300 ha. Les résultats indiquent une énorme entreprise collective, avec des preuves sans précédent pour comprendre comment la ville, l'économie, et la société de Liangzhu fonctionnait et se développait à une si grande échelle. Parallèlement aux progrès technologiques et au succès économique, une relation unique entre l'ordre rituel et le pouvoir social est observée dans les célèbres objets en jade des sépultures des élites de Liangzhu, élargissant ainsi notre vision au-delà des pratiques de gestion de l'eau et de la riziculture. 

Quatre années de fouilles (de 2009 à 2013 et les résultats des analyses viennent seulement d'être publiés dans les PNAS, voir plus bas) ont mis au jour un immense projet d'ingénierie hydraulique créé en Chine il y a environ 5 100 ansCeci est antérieur au système comparable connu jusqu'ici comme le plus ancien, qui était en Mésopotamie et daté d'environ 4 900 ans...


Hydrauliquecitychine

La carte de la ville antique de Liangzhu et de son système hydraulique, longeant le fleuve Yangtze - Map of the Liangzhu city and hydraulic system, Lower Yangtze River, China Credit: PNAS

vendredi 8 décembre 2017

Pérou : redécouverte d'un géoglyphe perdu depuis 50 ans

Pérou : redécouverte d'un géoglyphe perdu depuis 50 ans

The petroglyph before restoration mini

Ce n'est probablement pas le dernier géoglyphe péruvien a être découvert ou redécouvert car les sables, comme partout dans les régions sèches, bougent et recouvrent des anciennes traces mal protégées par endroits. C'était le cas pour ce très grand géoglyphe qui était apparu déjà dans les années 1960 et 1970 sur certaines photographies prises d'avions, dans la région de Palpa, mais qui n'avait pas été visité localement, pour finir par redisparaître. En fait, le géoglyphe a été redécouvert en 2013... en Allemagne et durant une recherche spécifique de photographies de géoglyphes entreposées dans le German Archaeological Institute à Bonn...

Après donc quatre ans d'investigations, de travaux de restauration et d'analyses, les scientifiques sont arrivés à la conclusion que le gigantesque géoglyphe est un orque. Des chercheurs de la Commission d'archéologie des cultures non-européennes (KAAK) de l'Institut archéologique allemand ont collaboré au projet avec d'autres partenaires, suggèrent que la figure d'un orque de 230 pieds de long (70 mètres) est considérée comme dominante, semi-créature mythique dans la mythologie péruvienne ancienne et a plus de deux millénaires, ce qui en fait l'un des plus anciens géoglyphes de la région de Palpa. " C'est peut-être le géoglyphe le plus ancien de l'ère Nazca ", a déclaré Markus Reindel, archéologue de KAAK et responsable du projet Nasca Palpaau journal allemand Welt.


The petroglyph before restoration

Le géoglyphe retrouvé, avant sa restauration (voir plus bas), l'érosion avait obscurci considérablement le dessin, mais on peut se demander si la restauration est vraiment fidèle à l'original, mélange des Paracas et des Nascas d'après les archéologues... - (Image: Johny Isla)

mercredi 6 décembre 2017

dimanche 3 décembre 2017

De nouveaux écrits bibliques découverts

De nouveaux écrits bibliques découverts


Textebibliqueengrec mini

La première copie grecque originale connue d'une "écriture chrétienne hérétique" décrivant les enseignements secrets de Jésus à son frère James (Jacques) a été découverte par des érudits bibliques de l'Université américaine d'Austin au Texas. Le manuscrit original était probablement le modèle d'un enseignant, utilisé pour aider les élèves à apprendre à lire et à écrire.

À ce jour, seul un petit nombre de textes de la bibliothèque de Nag Hammadi - une collection de 13 livres gnostiques coptes découverts en 1945 en Haute-Égypte - ont été trouvés en grec, leur langue originale de composition. Mais plus tôt cette année, Geoffrey Smith et Brent Landau, spécialistes des études religieuses de l'UT d'Austin, ont ajouté à leur liste plusieurs fragments grecs de la première apocalypse de Jacques, du cinquième ou du sixième siècle, qui avaient été conservés sans traductions jusqu'à maintenant.


Textebibliqueengrec

Un morceau de la traduction copte de la première apocalypse de Jacques du Codex Nag Hammadi V.

Crédit: Image d'un objet de la bibliothèque de Nag Hammadi, Université d'Oxford.

vendredi 1 décembre 2017

OVNIs : Ufologues dans l'Histoire - Saison 2

OVNIs : Ufologues dans l'Histoire - Saison 2 - MAJ épisode 8

Odhtv 1


Mémoires de l'Ufologie Française - Ufologues dans l'histoire

Le but premier d'Ovni dans l'histoire Tv est de sauvegarder les Mémoires de l'Ufologie Française par le biais de vidéos ou podcast pour que les générations à venir puissent connaître le travail des anciens, des pionniers de l'ufologie.

En collaboration avec l'association SCEAU et bien d'autres, cette action qui a débuté en décembre 2011, consiste à interviewer l'ensemble de la communauté ufologique en France et dans les pays limitrophes.

Cette nouvelle saison 2 des Ufologues dans l'Histoire comporte déjà les interviews de Cyrille Tavenard, Alain Le Kern, Francine Fouéré, Gilles Durand, Rémy Fauchereau, Mirko, Gaëtan, Guillaume Chevallier, Danielle Chamarande, Eric Zürcher, ...


Bourret galley

1974 : Jean-Claude Bourret interview Robert Galley, Ministre des Armées françaises, qui affirme "qu'il y a bien quelque chose, mais que nous ne comprenons pas..."

lundi 27 novembre 2017

MON EXPERIENCE EXTRAORDINAIRE 5

MON EXPERIENCE EXTRAORDINAIRE 5

Grimoire mini


Bonjour, je me nomme MILTORAN et je viens ici sous mon pseudo vous raconter mon aventure hors du commun qui m'apporte régulièrement la preuve que nous devons conserver en nous un grand esprit d'ouverture, de tolérance et de respect...

...Nous avons tous à un moment ou à un autre de notre existence été confrontés à des événements, des histoires, des faits qui ont servi de base aux fondements de nos valeurs ou nos doutes...

Il arrive parfois que ces aventures possèdent à elles seules la capacité de faire s'ébranler en un instant nos convictions intimes les plus profondes.
Il est des moments dans notre vie qui dépassent nos conceptions de l'existence et qui nous guident bien au delà de tout, des instants si uniques, si intenses, qu'ils créent en vous un bouleversement tel que vos croyances s'en trouvent à jamais ébranlées...

Je vis actuellement cette remise en question et je viens ici vous faire part de mon expérience extraordinaire.

De cette immersion dans le monde de l'irréel, il m'a été permis de tutoyer des forces incroyables, d'une patience sans limites, d'un "lâcher prise" de tous les instants, pour m’emporter hors des croyances, des peurs, des doutes, au cœur d'une invisible dimension.


ÉDIFICE
----------------------

Envol1

Au changement d'année 2015-2016, s'est produit une période éphémère et transitoire, comme un voyage imaginaire, où le temps suspends son vol, dans une création qui se voulait inachevée.

J'ai compris que cette étape était essentielle, comme un passage obligé faisant partie intégrante de ces contacts énergétiques.


MAGIE
-------------

Le dernier dessin réalisé au feutre me fit voyager au milieu d'un univers surnaturel par le biais d'un merveilleux recueil, qui semblait vouloir s'ouvrir vers un monde extérieur.

samedi 25 novembre 2017

OVNI-OANI: Entrevue avec Era et Sylvain Matisse

OVNI-OANI: Entrevue avec Era et Sylvain Matisse


Oani ovni matisses

Cela fait plusieurs années que nous étions partenaires question internet et sites, mais il a fallut attendre cette année 2017 pour nous rencontrer et échanger plus profondément nos idées sur plusieurs questions qui nous passionnent tous depuis de nombreuses années. Tout d'abord, notre échange de livres et de points de vue, à l'occasion de la publication du livre de Sylvain Matisse sur les OANIs a été une première rencontre, puis notre nouvelle proximité géographique a permis de nouvelles rencontres et enfin cette entrevue filmée, qui n'est, vous vous en doutez, qu'une toute petite partie des conversations et échanges entre nous. La visite de Era (Emmanuelle), webmaster du site Aera51 blog était un plus à ne pas négliger et vous la rencontrez donc dans la première partie de cette entrevue, la seconde partie étant un peu plus réservée à une discussion sur le livre de Sylvain Matisse... :


Sylvainmatisse yvesherbo

Première rencontre entre Sylvain Matisse et Yves Herbo

Si vous avez des questions sur les propos tenus dans les deux vidéos visibles ci-dessous, merci de vous adresser principalement en commentaires sur les sites présentés plus bas, tenus par Era et/ou Sylvain, où cet article sera repris... :

jeudi 23 novembre 2017

Tour de France de l'étrange ODHTV Saison 6

Tour de France de l'étrange ODHTV Saison 6 - MAJ Hors Série 11-2017


Odhtv etrange



La 6ème saison du Tour de France de l'étrange recommence sous une autre forme. Le 06ème Tour de France de l'étrange ou le JT de la Haute-étrangeté vous partagera ainsi tous les 3 mois, les informations importantes de nos partenaires, l'interview de l'édition (les minutes de l'étrange), les conseils de Black et un dossier qui sera soit une réédition, soit un épisode du tour de France de l'étrange des reporters d'ODHtv.








Tour de France de l'étrange 6X01 : Shadows people


Dans cette édition, présentée par Gilles Thomas :- Description des JT de la Haute étrangeté

- Observation de dame blanche avec Yves Herbo

- Conseil de Black: Objet d'enquête n°2: Les thermomètres

- Dossier de l'édition: Shadow people et êtres encapuchonnés (avec Remy Fauchereau, New Eppon, le CRUN et des témoins)

mardi 21 novembre 2017

EBE, dinosauriens et voyages temporels

EBE, dinosauriens et voyages temporels

Ebe classique mini

J'ai déjà abordé sur mon blog diverses théories et hypothèses liées à la présence pouvant être ponctuelle mais historiquement constante d'entités biologiques extra-terrestres (EBE) mais les possibilités étant nombreuses et s'entremêlant avec des hypothèses plus larges (voir même touchant à l'immatériel et à des possibilités métaphysiques, quantiques, psychiques et multi-dimensionnelles), il n'est pas inutile, surtout en considérant les progrès et recherches en cours, de parler du fait que ces mêmes entités pourraient ne pas être "extra-terrestres" au sens propre du terme, mais provenant d'une dimension qu'il nous semble bien déjà expérimentée par l'être humain : le Temps...

Ebe classique

Apparence "classique" d'un EBE vu près d'un OVNI, un "Gris" ayant le crane allongé et une machoire rétrécie...

J'ai parlé de la théorie du paléontologue et géologue américain (de naissance, naturalisé canadien) Dale Russel, professeur de recherche au MEAS, sur la possibilité d'un reptoïd intelligent qui aurait pu évoluer et être à notre place s'il en avait eu le temps. Ses recherches et dessins nous font bel et bien voir un être ressemblant en tout point à ces mêmes entités rencontrées à de multiples reprises depuis au moins 1947 (mais des représentations préhistoriques, antiques et même plus tardives, dont j'ai déjà parlé également, font apparaître des correspondances assez troublantes aussi) : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/legendes-mythes/ebe-is-be-les-gris-et-la-theorie-des-dinosauriens.html


Dalerussel dinosauroid mini

évolution d'un "raptor troodon" préhistorique en un être humanoïde ayant le crane allongé et la mâchoire rétrécie...

La théorie liée à ces dinosauriens/reptiliens envisagerait une évolution finalement assez longue de ce reptoïde, qui ne se serait donc pas éteint (ou évolué en oiseau comme d'autres dinosaures !) mais aurait développé suffisamment son intelligence sur plusieurs dizaines de millions d'années (le troodon existant déjà il y a 70 millions d'années) après la catastrophe mondiale de -65 millions d'années (qui n'a finalement pas empêché la survivance de certains dinosaures à plumes qui ont évolué en oiseaux par exemple) pour finir par dominer un certain temps son éco-système mais dont les traces ont totalement disparu suite à la rupture de la Pangée et de l'enfoncement tectonique des plaques dans le sol terrestre... Mais, entre-temps, cette race dino-reptilienne (possiblement douée naturellement de dons psychiques (le serpent ayant toujours eu mythologiquement parlant un don de manipulation par exemple), aurait donc eu largement le temps de développer des techniques diverses, pour survivre aux catastrophes et aux autres prédateurs, y compris spatiales, peut-être même dimensionnelles et temporelles...

Nous avons étonnamment une autre hypothèse scientifique qui, elle, nous parle de l'évolution de l'Humanité actuelle, qui devrait nous mener à une modification assez importante de notre apparence physique si nous survivons les quelques millions d'années nécessaires... et qui nous amène au même type d'entité biologique (un "gris" !) que ce reptoïde préhistorique !

Il y a eu aussi la théorie (toujours controversée) des scientifiques françaises Anne Dambricourt Malassé et Marie-Joseph Deshayes (voir ici : http://www.hominides.com/html/references/homo-sapiens-dambricourt-chaline.php ) mais toutes les prévisions sérieuses nous mènent dans le futur à une apparence définie ainsi :

" Notre processus évolutif serait le résultat d'une logique interne qui aurait conduit nos ancêtres d'il y a 60 millions d'années vers l'homme d'aujourd'hui, et qui nous pousse déjà vers l'homme de demain. On peut imaginer que l'homme de demain aura le crâne de plus en plus bombé et une mâchoire de plus en plus petite...  En extrapolant, l'homme sera peut être la première espèce à pouvoir modifier ou intervenir sur sa propre évolution... "

Homo sapiens futur

évolution future de l'être humain... qui nous montre un être au crane élargi et avec une mâchoire rétrécie... cette triple conjonction vers une même apparence physique peut-elle vraiment être uniquement due au pur hasard ?...

L'objet de mon hypothèse présentée ici, qui en reste une de toute façon et qui a peut-être été émise par d'autres avant, cela ne me préoccupe pas, est donc de poser par écrit la possibilité qu'une grande partie des phénomènes inexpliqués au fil du temps et lisible aussi bien dans les textes et témoignages antiques, du moyen-âge et des temps modernes, tant mythologiques que religieux, parapsychologiques, paranormaux, ufologiques et métaphysiques, liés à des observations considérées parfois comme matérielles, parfois comme immatérielles, soient en forte relations avec la présence dans l'environnement de notre perception physique et matérielle, de ces entités provenant d'un lointain passé... ou du futur de l'humanité, par manipulations génétiques multiples tout au long de l'apparition de la Vie sur notre planète par exemple...

dimanche 19 novembre 2017

Sumer : L'humanité n'est pas née sur Terre ?

Sumer : L'humanité n'est pas née sur Terre ?


Homo gris mini


Voici un résumé de l'hypothèse décrite par un spécialiste nommé Dr. Ellis Silver dans son livre « Les humains ne viennent pas de la Terre: une évaluation scientifique de la preuve», qui se base en partie sur des écrits sumériens, notamment la célèbre tablette de Kish, datée de 3500 avant JC (et l'un des plus anciens documents de l'Humanité) et d'autres recherches de spécialistes de la Mésopotamie, mais surtout sur le fait que les êtres humains affichent des problèmes inhabituels qui ne figurent pas parmi les membres du règne animal, ce qui laisse suggérer que le corps humain n’a pas évolué pour faire face aux conditions de la planète Terre comme les autres animaux.
C'est à Al-Uhaymir de l'Irak moderne, où se trouvait l'ancienne cité sumérienne de Kish qu'a été trouvé cette tablette millénaire en proto cunéiforme, et pour l'instant, les spécialiste disent que cet ancien document précède l'écriture cunéiforme des Sumériens et les hiéroglyphes égyptiens d'au moins cent ans. La liste des souverains sumériens (dont je parle ici : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/la-liste-des-rois-sumeriens-deconcerte.html ) déclare indirectement que Kish fut la première ville à avoir des rois après le déluge, alors que le tout premier roi de la fondation de la ville se nomme Jushur. Le successeur de Jushur s'appelle Kullassina-bel, mais il s'agit en fait d'une phrase en akkadien signifiant «Tous étaient seigneurs». Ainsi, certains chercheurs ont suggéré que cela pourrait avoir été destiné à signifier l'absence d'une autorité centrale comme un seul roi à Kish pendant un certain temps, entre Jushur et Etana, le premier roi après le "déluge-inondation".

Et il y a une étrange correspondance ici avec l'ancien testament de la Bible et le livre de Samuelhttps://www.jw.org/fr/publications/bible/bi12/livres/1-samuel/9/#v9009001-v9009027


Homo gris

Et oui, le père du tout premier roi des Israélites, Saül, se nomme dans ce livre... Qish ! Et quand on sait que le site de Kish ("père" de Saül ?) porte aussi le nom d'un dieu sumérien, Kish, qui apparaît dans une légende sumérienne dont on a retrouvé des extraits sur des tablettes, il semble bien que la conjonction entre l'ancien testament (ou plutôt la Thora des juifs) et les écrits sumériens est flagrante... Et on peut même insister entre les correspondances entre écrits religieux (avec aussi les textes védiques de l'Inde) avec le texte de la-dite légende de Etana :

vendredi 17 novembre 2017

Grèce : Une découverte remet en cause une mythologie antique ?

Grèce : Une découverte remet en cause une mythologie antique ?


Sceau agatepylos2 1


C'est une découverte extraordinaire qui a été faite en mai 2015 avec l'excavation du tombe intacte, supposée mycénienne au début et datée de plus de 3500 ans. Après deux ans et demi de fouilles et de publications déjà très instructives, avec des artefacts rares, le nettoyage et étude d'autres objets révèlent un art unique et un lien étonnant avec la mythologie de la Grèce antique...

Ces chercheurs, qui étudient donc les artefacts découverts dans la tombe d'un roi-guerrier de l'âge du bronze, dans le sud-ouest de la Grèce, expriment avec confiance le fait que cette trouvaille remet en cause l'Histoire des Arts grecs, mais aussi leur mythologie, après avoir nettoyé l'argile de quelque chose qui s'est avéré être une pierre de sceau complexe...

La découverte a été faite à l'Université de Cincinnati en Ohio où des objets trouvés en 2015 dans ce qu'on appelle maintenant le tombeau du "Griffin Warrior" ont été emmenés. Les restes dans la tombe étaient censés appartenir à un guerrier ou prêtre mycénien et ce surnom a été donné parce qu'une plaque d'ivoire montrant un griffon - la créature mythique avec le corps d'un lion et la tête et les ailes d'un aigle - a été enterrée avec lui.


Gwarrior3 griffon

Au centre de cette plaque en ivoire, un griffon a donné son nom au guerrier enterré

Mais revenons un peu en arrière d'abord pour l'historique de la découverte :

jeudi 16 novembre 2017

Kurdistan/Irak : découvertes antiques en Sulaymaniyah

Kurdistan/Irak : découvertes antiques en Sulaymaniyah


Kurdistan irak mini


J'en avais déjà parlé récemment, les reculs de la guerre de religions en Irak permettent aux archéologues de revenir et de s'intéresser à des régions très peu explorées et fouillées jusqu'à présent, notamment dans le nord du pays et les provinces irako-kurdes : http://www.sciences-faits-histoires.com/blog/archeologie/kurdistan-decouverte-de-tablettes-cuneiformes-de-l-empire-assyrien.html

Une nouvelle publication fait état du retour d'une équipe d'archéologues basés à Francfort dans la province irako-kurde de Sulaymaniyah, avec de nouvelles découvertes très intéressantes. La découverte d'un métier à tisser daté du 5ème ou 6ème siècle en particulier a déclenché beaucoup d'enthousiasme. Les récentes fouilles sur le site de Gird-ı Qalrakh sur la plaine Shahrizor font déjà état de la découverte d'une occupation et même probablement d'une refortification remontant au début du premier millénaire avant JC et aussi un mur en terrasse massif en pierre du nouvel empire Assyrien (entre le 9ème et 7ème siècle Avant J.-C.), mais également une succession de céramiques amenant jusqu'à la présence locale d'une grande fabrique de tissus utilisant notamment ce métier à tisser Sassanide et ses accessoires (entre le 4ème et 6ème siècle Après J.-C.) qui sont décrits ci-dessous...


Khurdistan irak

le site de Gird-ı Qalrakh sur la plaine Shahrizor (vous pouvez cliquer pour agrandir l'image) - Vue aérienne du site depuis le sud montrant les zones d'excavation sur le versant et le versant sud-ouest ainsi que la petite fosse d'essai sur le versant sud-est. Crédit: Philipp Serba

mardi 14 novembre 2017

Cambodge : Un message sur le Temple de Preah Vihear ?

Cambodge : Un message dans les sculptures du Temple de Preah Vihear ?


Preah vihear0 mini


Si on suit la description par l'UNESCO de ce temple très isolé de Preah Vihear, dédié à Shiva, il se trouve au bord d’un plateau qui domine la plaine du Cambodge et même au sommet d'une colline des Monts Dângrêk, à plus de 500 mètres d'altitude. Composé d'une série de sanctuaires reliés par un système de chaussées et d'escaliers s'étendant sur un axe nord-sud de 800 m, le temple daterait de la première moitié du XIe siècle, construit donc à l'apogée de l'Empire Khmer. Son histoire complexe remonte cependant au IXe siècle, époque à laquelle un ermitage a été fondé. Ce site est particulièrement bien préservé, essentiellement en raison de sa situation reculée. L'ensemble est exceptionnel pour son architecture, adaptée à la fois aux contraintes naturelles du site et aux fonctions religieuses du temple, ainsi que pour la qualité des ornementations de pierre sculptée. L'un des principaux problèmes au niveau de ce complexe religieux est qu'il se trouve sur une frontière mal définie entre la Thaïlande et le Cambodge... deux nations très liées historiquement (l'ex Siam, maintenant Thaïlande, ayant été dans le passé un puissant royaume ayant profité de la chute de l'Empire Khmer pour dominer toute la région...) et qu'il y a un conflit depuis 1953 au sujet de la province qui a pris le nom du Temple d'ailleurs. Notons que des conflits armés de frontières, avec tirs, ont encore eu lieu aux abords du Temple très récemment et que, décidément, ce Temple est toujours de nos jours très difficiles à visiter, ces abords étant considérés comme dangereux par les autorités cambodgiennes, alors que des troupes thaïlandaises n'en sont qu'à quelques centaines de mètres... De plus, il y aurait encore des endroits minés selon certaines zones. La situation est complexe car le Temple faisait partie d'un parc protégé thaïlandais, contenant plusieurs ruines datant de l'Empire Khmer, le Parc national Khao Phra Wihan, mais que la partie contenant le Temple en lui-même a été attribuée au Cambodge par la cour internationale de justice en 1962... ce qui n'empêche pas la Thaïlande de revendiquer les 4,6 km² de la zone régulièrement, et encore plus quand l'Unesco l'a inscrite au patrimoine mondial en 2008... Notons que des images, des gravures et des bas-reliefs ont été sculptés dans la falaise nommée Pha Mo I Daeng, à 500 m de la frontière et dans ce parc et que ceux-ci n'ont été découverts qu'en 1987 par Thahan Phran, une unité paramilitaire de soldats thaï qui protège la dite frontière...


Mo i daeng rock art

On peut noter la gravure d'un étrange animal au long cou, gravé au-dessus de personnages plus classiques, mais l'image étant incomplète et la paroi très abîmée, il n'est pas facile de conclure. Le dragon faisant partie des mythes khmers (et plus anciennes cultures), nous en avons peut-être ici une représentation... CC BY-SA 3.0 - File:Mo I Daeng rock art.JPG - Création : 3 mars 2005 - Pawyilee 

Preah (en khmer) ou phra (en thaï), signifie "sacré". Vihear (en khmer) ou viharn (en thaï), signifie "sanctuaire". Ces mots dérivent tous deux du sanskrit vihāra, mot qui est à l'origine des toponymes Bihar et probablement Boukhara. Et Prasat voulant dire Chateau/Temple en khmer, nous avons donc ici le Temple du Sanctuaire Sacré...


Preah vihear0

En ce qui concerne les datations de l'Ermitage au 9ème siècle (vers l'an 800 donc), elles ne reposent que sur des écrits gravés : " Les premières constructions sur le site sont attestées par des éléments gravés qui font état d’un ermitage bâti au début du IXe siècle depuis un lingam (le lingam est une pierre dressée, souvent d'apparence phallique, représentation classique de Shiva), rapporté de Vat Phou au Laos. À ce moment-là et dans les siècles qui suivront, le temple est dédié au dieu hindou Shiva. Les inscriptions attribuent la fondation de cet ermitage à l'un des fils de Jayavarman II, le prince Indrâyadha, agissant sur l'injonction de Shiva lui-même... (« Preah Vihear », Archéologia, n° 532,‎ au nord du Fou-nan, sur la rive droite du Mékong, l'actuel plateau de Korat (!), 
Ecole d'Art Graphique Pivaut de Nantes), mais qui précise bien que cela demande a être vérifié sur place par plusieurs personnes et même comparé à d'autres temples de la civilisation khmer. Il pense aussi que des mathématiciens (géométrie) peuvent aussi y trouver des choses intéressantes. Une civilisation très riche en arts et architectures et qui a duré donc des siècles, avec un immense empire englobant pendant des siècles les actuels Cambodge, Thaïlande, Laos et Vietnam...

mercredi 8 novembre 2017

Grande Pyramide : une nouvelle cavité de 30 mètres

Grande Pyramide : une nouvelle cavité de 30 mètres !

Web khufus aerial 3d cut view with scanpyramids big void 1 mini

Cela fait bientôt deux ans que le projet ScanPyramids utilise ses instruments de pointe tout autour de la Grande Pyramide de Gizeh (surnommée Khéops) afin de percer certains secrets éventuellement liés à sa construction ou autre. Ces recherches ont fait déjà l'objet de deux articles sur votre blog mais une nouvelle publication dans Nature, après presque un an de silence, vient littéralement jeter un gros pavé dans la mare de ceux qui pensaient qu'il n'y avait plus rien à découvrir sur ce dernier exemplaire presque intact des 7 merveilles du monde antique...

voici tout d'abord les deux articles en question, qui avaient déjà révélé des cavités ou éventuels couloirs près de l'une des façades de la pyramide :




Gizeh1


Des scientifiques annoncent jeudi 02-11-2017 dans la revue Nature (qui sert souvent de publications scientifiques publiques) avoir découvert une énorme cavité au milieu du monument "funéraire" (dans lequel aucune momie n'a jamais été découverte !) qu'aucune théorie n'avait prédite ni même imaginée.

Cette cavité est "tellement grande", c'est comme "un avion de 200 places en plein cœur de la pyramide", explique à l'AFP Mehdi Tayoubi, co-directeur du projet ScanPyramids à l'origine de la découverte...

vendredi 3 novembre 2017

MON AVENTURE EXTRAORDINAIRE 4

MON AVENTURE EXTRAORDINAIRE 4


Rencontres


Bonjour je me nomme MILTORAN et je viens ici sous mon pseudo vous raconter mon aventure hors du commun qui m'apporte régulièrement la preuve que nous devons conserver en nous un grand esprit d'ouverture, de tolérance et de respect...

...Nous avons tous à un moment ou à un autre de notre existence été confrontés à des événements, des histoires, des faits qui ont servi de base aux fondements de nos valeurs ou nos doutes...

Il arrive parfois que ces aventures possèdent à elles seules la capacité de faire s'ébranler en un instant nos convictions intimes les plus profondes.
Il est des moments dans notre vie qui dépassent nos conceptions de l'existence et qui nous guident bien au delà de tout, des instants si uniques, si intenses, qu'ils créent en vous un bouleversement tel que vos croyances s'en trouvent à jamais ébranlées...

Je vis actuellement cette remise en question et je viens ici vous faire part de mon expérience extraordinaire.



UNE AUTRE DIMENSION
---------------------------------------

Au delà des circonstances qui m'ont amené à découvrir ce nouvel espace temps, les événements qui allaient s'y rattacher étaient de nature à bousculer bon nombre de théories sur les facultés mêmes de notre vision de l’être, je vais dès à présent vous emporter avec moi au-delà du concevable dans un univers où le danger, la crainte et la peur ne connaissent pas d'existence...


LE MONDE SPIRITUEL
---------------------------------

Tout en poursuivant ce contact par dessins automatiques interposés, j'ai constaté que chacune des réalisations abouties me rapprochait d'avantage d'une finalité que je ressentais voulue, espérée, attendue, comme si celle-ci faisait suite à une interminable et douloureuse séparation, par elles, j'y ait trouvé une fusion avec un être d'un amour intense, une communion d'âmes. Je comprenais sincèrement que rien n’était le fruit du hasard alors, au gré de mes errances intellectuelles, je me suis mis à songer que cette force inconnue, en me laissant maître de ma conscience et de mes choix, m'ouvrait une voie afin d'analyser, de décrypter, de tenter de comprendre cette nouvelle approche qu'il m’était permis de découvrir au plus profond de mon inconscient...


Chap4b