dimanche 10 août 2014

Revelations a venir sur l'intrusion d'aliens sur Terre ? (Suite)

Revelations a venir sur l'intrusion d'aliens sur Terre ? (Suite 3) MAJ au 11-08-2014 en bas


Voilà d'autres informations concernant ce film prévu par un producteur très connu, en collaboration avec certains gouvernements des régions concernées, et en complément de mon article ci-dessous :


Une ville sous-marine Maya, une piste d’atterrissage millénaire autrefois utilisé pour les véhicules spatiaux et le contact humain avec les extraterrestres.

Ceux-ci peuvent sembler les ingrédients d’une superproduction hollywoodienne, mais ils sont en fait les prétendues découvertes derrière le documentaire Revelations of the Mayans 2012 and Beyond. Raul Julia-Levy, un producteur habitant à Los Angeles, le fils de l’acteur Raul Julia, décrit le film comme un documentaire qui changera le monde.



« C’est la plus grande découverte archéologique dans l’histoire de l’humanité », dit-il. « Il va ouvrir les yeux de l’humanité et élever la conscience de chaque être humain sur la planète. Je vous le garantis. »

Revelations of the Mayans 2012 and Beyond (Révélations des Mayas 2012 et au-délà) devrait entrer en production le mois prochain dans les jungles profondes de l’état mexicain de Campeche, aux ruines maya de Calakmul. Julia-Levy, qui va produire le film aux côtés de Ed Elbert (Paraiso Travel), dit que la mère de tous les secrets sera révélée sur le site archéologique de Calakmul, mais il a refusé de préciser ce que pourraient signifier les découvertes susmentionnées.

Voici l'une des premières annonces en 2011 où l'on voit Juan Carlos Rulfo parler du documentaire, avec des images :


La ville sous-marine Maya, que Julia-Levy décrit comme « une ville qui a été construite sous l’eau, et non pas une cité engloutie », a été trouvée au bas d’un lac au Guatemala, selon le producteur. Il dit que le public va voir des photos sous-marines de la ville.
En outre, l’acteur devenu producteur affirme que le documentaire dévoilera également une piste d’atterrissage vieille de 3000 ans qui aurait été construite au sommet d’une structure rocheuse capable de contenir de l’énergie électromagnétique.

Julia-Levy ne divulguera pas la société de production et de distribution derrière le documentaire en 3D, cependant, il dit qu’ils sont de «grands» joueurs hollywoodiens. Une annonce officielle du projet est attendue dans les semaines à venir et une date de sortie provisoire a été fixée pour août.
Une collaboration entre archéologues, scientifiques et les gouvernements du Mexique et du Guatemala, Revelations of the Mayans 2012 and Beyond est le fruit d’une décennie de recherche qui dévoilera des informations classifiées. Initialement, le documentariste mexicain Juan Carlos Rulfo (Those who Remain) était au projet, mais il a récemment quitté l’entreprise en raison de conflits d’horaire avec ses autres films. Les producteurs n’ont pas encore annoncé son remplaçant.
Le documentaire arrive à un moment où la péninsule du Yucatan a connu une vague de production sur les Mayas. Certains décrivent des scénarios apocalyptiques liés à des prophéties alléguées qui s’articulent autour de la fin du calendrier Maya.


Les experts ont rejeté de telles notions. Ils font remarquer que le 21 décembre 2012, la date exacte à laquelle le cycle calendaire de 5,126 années tire à sa fin n’annonce en aucune façon l’Armageddon. En fait, ils font valoir que la réinitialisation du calendrier vient avec chaque nouveau cycle. Mais cela n’a pas empêché les producteurs de télévision de nombreux pays de se concentrer sur l’aspect apocalyptique.
Ces dernières années, les équipes de télévision en provenance du Mexique et du monde entier ont afflué sur le territoire Maya pour explorer la question de première main. Nat Geo, Discovery Channel et History sont quelques-unes des sociétés de production qui ont filmé dans la région.
Même le gouvernement mexicain saisit l’opportunité de faire une forte promotion du tourisme avec un programme culturel ambitieux baptisé « Mundo Maya ».
«C’est l’explosion dans toutes les directions», explique René Blanco, directeur de la compagnie de production établie à Cancun, Riviera Maya Films. « Ça va être une année énorme, car tout le monde travaille pour exploiter la théorie de la fin du monde. »
Quoi qu’il en soit, Julia-Levy insiste sur le fait que son film ne fait rien du genre. Il l’appelle un documentaire historique qui montre un profond respect pour la culture maya. « Le problème avec la plupart des productions qui sont liées au thème de Maya, c’est qu’ils sont faits de manière erronée et irresponsable », dit-il. « Ce documentaire va secouer le monde », conclut-il.
Source: THR, TheWrap Sources : http://investigationsoanisetoceanographiee.wordpress.com/2012/02/06/un-documentaire-va-reveler-une-ville-maya-sous-marine-et-un-contact-extraterrestre/

 http://www.tvqc.com/2012/02/un-documentaire-va-reveler-une-ville-maya-sous-marine-et-un-contact-extraterrestre/ Autor: Jean-François Cloutier Date: Dimanche, 5 février, 2012

oopart-mayas0.jpg

MAJ 01-07-2012De nouvelles preuves extraterrestres dans des artefacts mayas. Une autre inscription découverte gravée dans une pierre d'un escalier confirme la date de fin d'un calendrier Maya le 21 décembre 2012.

le 1 juillet 2012 par djxhemary - http://djxhemary.wordpress.com/2012/07/01/

Les images suivantes montrent de nouveaux artéfacts mayas trouvés, qui seront bientôt présentés dans divers musées et qui représentent sans aucun doute une avancée significative dans le domaine de l'astro-archéologie.
Ces objets font partie d'une série de manuscrits, d'artefacts et de documents que le gouvernement mexicain révèle au cours de l'année 2012, parmi eux sont publiés des informations sur des pistes d'atterrissage exotiques dans la jungle, qui ont plus de 3000 ans.
Des navires et des êtres de races différentes ont apparemment visité la culture maya, au point que sur l'un de ces objets peut être vus ces êtres avec un plant de maïs.
oopart-mayas1.jpg oopart-mayas2.jpg oopart-mayas3.jpg oopart-mayas4.jpg oopart-mayas5.jpg oopart-mayas6.jpg oopart-mayas7.jpg oopart-mayas8.jpg oopart-mayas9.jpg oopart-mayas10.jpg oopart-mayas11.jpg oopart-mayas12.jpg oopart-mayas13.jpg oopart-mayas14.jpg 
oopart-mayas15.jpg oopart-mayas16.jpg oopart-mayas17.jpg oopart-mayas18.jpg oopart-mayas19.jpg oopart-mayas20.jpg

Objets étonnants dont ce qui semble être un navire de fret avec son équipage dans l'espace. Saturne? les Mayas connaissaient-ils les anneaux de Saturne ? Avaient-ils des télescopes ? On peut voir aussi l'un des sujets avec seulement trois doigts aux mains et pieds...
statuettes-sumer-annunakis.jpg   
Yves Herbo : comparaison avec des artfacts sumériens représentant des annunakis

Les archéologues du Guatemala ont trouvé un texte datant de 1300 ans où les mayas se référent au 21 Décembre 2012, le dernier jour du célèbre calendrier de cette ancienne civilisation.

guatemala-calendar.png

La découverte de quelques marches avec des hiéroglyphes mayas taillés dessus, par des spécialistes de l'Universidad del Valle de Guatemala, est survenue lors des fouilles à La Corona. Marcello Canuto et Tomas Barrientos, qui dirigent le site archéologique de travail depuis 2008, indiquent que, bien que les fouilles avaient été pillées par des voleurs chasseurs d'antiquités, ceux-ci n'avaient pas trouvé le texte. C'est l'un des textes les plus longs jamais trouvés  au Guatemala et il raconte 200 ans d'histoire de la Couronne. Les scientifiques soulignent que " ce texte parle de l'histoire politique de la Couronne, et non pas des prophéties." Selon les archéologues, la référence dans ce texte à la fin de baktun 13, qui marque la fin du cycle et coïncide avec le 21 décembre de cette année, a un lien avec la visite à la Couronne du Roi Maya Yuknoom K'ahk Yich'aak', à Calakmul (année 696 AD), qui avait été pris pour mort dans une bataille, et qui a été utilisé amplement dans un contexte cosmologique. Cette période de la vie politique de la civilisation maya a été marquée par le chaos, disent les experts, et « en temps de crise, les anciens Mayas ont utilisé leur calendrier pour favoriser la continuité et la stabilité, plutôt que de prédire l'Apocalypse », a déclaré Canuto.

la-corona-guatemala.jpg

C'est seulement la seconde inscription connue qui confirme la «date de fin».

D'autres tableaux se référant à la «fin» sont devenus l'objet de théories du complot sur l'Internet sauvage, avec les prédictions que notre monde sera englouti par un trou noir, battu par un astéroïde ou mangé par les anciens dieux.

L'inscription de 1.300 ans, est décrite comme l'un des hiéroglyphes le plus important constaté dans les dernières décennies.

La plupart de l'inscription, gravée sur une pierre abandonnée par des pillards, a un rapport avec l'histoire politique - mais il est fait référence à la «fin» dans un passage sur le retour d'un roi.

« Ce fut un moment de grande agitation politique dans la région Maya et ce roi a été forcé de se référer à un plus grand cycle de temps qui arrive à échéance en 2012 ", a déclaré David Stuart, de l'Université du Texas à Austin, qui a mené une fouille sur le site.

Cependant, de nombreuses ethnies mayas ont rejeté les prédictions apocalyptiques comme largement une idée occidentale.

Au lieu de la fin des temps, les inscriptions se référent au début d'une ère nouvelle.

oopart-mayas21.jpg

Le "apocalypse" signifie la fin d'un cycle de 5125 ans depuis le début du calendrier maya Compte Long en 3113 AV JC de Colombie-Britannique
"Ce texte raconte l'histoire politique plutôt ancienne de la prophétie», explique Marcello A. Canuto, l'ACA et directeur des fouilles à La Corona.

"L'année dernière, nous avions réalisé que les pillards d'un bâtiment particulier avait jeté quelques pierres sculptées, car elles étaient trop érodées pour être vendues sur le marché noir des antiquités», a déclaré Barrientos, " si nous savions qu'ils avaient trouvé quelque chose d'important, mais nous pensions qu'ils pouvaient avoir manqué quelque chose."

Le groupe de chercheurs travaillant dans le projet d'excavation de la cité maya La Corona, dans le nord du Guatemala, sur les anciens écrits connus sous le nom mystérieux "du site Q", a annoncé hier la découverte d'un glyphe datant de 1300 ans, et qui fournit une deuxième référence au 21 Décembre 2012, dans le calendrier maya.

la-corona-guatemala2.jpg

" Marcello Canuto (directeur de l'étude) et Tomas Barrientos ont trouvé le texte le plus long jamais découvert au Guatemala, qui est sculpté sur les marches de l'escalier, avec les dossiers de 200 ans d'histoire de la Couronne de la ville ", a déclaré David Stuart, directeur de Méso-Amérique Center de l'Université du Texas à Austin.

Stuart faisait partie d'une expédition en 1997, qui a d'abord exploré le site. L'écriture maya se réfère à l'année 2012 dans un sens cosmologique très large, comme l'analyse l'étude de l'Université. « Ce fut un moment de grande agitation politique dans la région maya, et ce roi a été forcé de se référer à un plus grand cycle avec la fin du temps en 2012," a déclaré David Stuart.

D'autres spécialistes des Mayas anonymes comprennent que les dates sont un avertissement pour les humains, et que la continuité peut se produire si la société change son comportement, afin de ne pas aller directement à la destruction. Bien que les chercheurs Barrientos et Canuto ont rapporté leurs découvertes en mai, David Stuart a finalement reconnu la date de référence de 2012 dans un bloc d'escalier finement sculpté de 56 hiéroglyphes, rapporte l'Université. Cela marque également une visite royale à la Couronne dans l'année 696 par le souverain maya le plus puissant de l'époque, Yuknoom Yich'aak K'ahk ' de Calakmul, quelques mois seulement après sa défaite contre Tikal, son rival de l'année 695, alors qu'on le pensait mort.

On croit que cette décision de visite visait à apaiser les craintes après sa défaite, dit le rapport.

marcelo-a-canuto-descubrimiento-maya.jpg

Marcelo A. Canuto, directeur de l'Institut américain pour la recherche de Tulane, à la Couronne (relations publiques Tulane / Flickr)
Le Projet régional d'archéologie de la Couronne (PRALC) est réalisé dans la forêt tropicale du nord du Guatemala depuis 2008 avec la participation de Canuto Marcelo, un chercheur à Tulane et Tomas Barrientos de l'Universidad del Valle de Guatemala. L'étude se concentre sur les fouilles de la " Cité maya classique de la Couronne " connu seulement d'un signe mystérieux le «Site Q», souligne l'Institut de Tulane.
MAJ 09-2012
 : Petit buzz sur Internet la semaine dernière, le nouveau documentaire a bien reçu l'aval des gouvernements mexicain et guatémaltèque et est en cours de production au Mexique, un documentaire qui fera sauter le couvercle de la divulgation extraterrestre, si il offre ce que les producteurs disent qu'il va livrer. Ce qu'il prétend délivrer n'est rien de moins qu'un changeur de réalité pour le monde entier. Il est appelé Révélations sur le 2012 des Mayas et au-delà ".

Raul Julia-Levy est le producteur du documentaire et a fait appel à la fois au gouvernement mexicain et au gouvernement guatémaltèque pour le projet. Engager les gouvernements des deux pays ? Pour faire quoi ? Mettre à la disposition des cinéastes les preuves précédemment classifiées de l'interaction extraterrestre avec la civilisation antique maya, preuves qui ont été enfermées dans des voûtes souterraines pendant une longue période !

Les rapports sur ce magnifique projet, les fichiers de suivi # 34-2012 avaient ceci à dire :
Luis Augusto Garcia Rosado, le ministre du Tourisme de l'état mexicain de Campeche, a déclaré qu'une nouvelle preuve a émergé " de contacts entre les Mayas et des extraterrestres, soutenue par des traductions de certains codex, que le gouvernement a gardé en sécurité dans des voûtes souterraines pendant un certain temps. "
Il a également mentionné "des aires d'atterrissage dans la jungle qui ont 3000 ans."
Donc, voici un fonctionnaire mexicain parler à propos de la preuve en la possession du gouvernement mexicain qui expose les interactions extraterrestres »avec l'ancienne civilisation Maya. Cette information est sous la forme de codex anciens qui ont été conservés "en sécurité dans des voûtes souterraines» pour une longue période.
Dans un premier temps, le gouvernement guatémaltèque était sceptique sur le projet, mais a accepté de leur ouvrir une section qui étaient auparavant limitées et inexplorée d'un site maya de Calakmul.
Le gouvernement guatémaltèque a vite changé son attitude envers le projet, attestées par des déclarations faites par le ministre des Arts et de la ministre du Tourisme.
« Nous tenons pour certain que des aliens ont travaillé avec les Mayas », a déclaré le ministre guatémaltèque des arts, José Rosado.
" Le Guatemala, comme le Mexique, foyers de l'ancienne civilisation maya, ont aussi gardé certaines découvertes archéologiques provocatrices classifiées, et estiment maintenant qu'il est temps de mettre en avant ces informations dans le nouveau documentaire," a déclaré le ministre guatémaltèque du tourismeGuillermo Novielli Quezada, dans un communiqué.
Le Mexique a une feuille de route, bien que petite, pour libérer des preuves auparavant classifiées de la présence extraterrestre et de leur activité. C'était le ministère mexicain de la Défense qui a publié la vidéo de l'un de leurs vols militaires Air Force, affichant 11 OVNIs volant autour de l'un de leurs avions il y a quelques années. Il est important de noter que la vidéo provient bien officiellement de la FLIR (Forward Looking Infrared) visée infrarouge périphérique de l'avion.
Cela montre la vidéo ce qui NE pouvait être vu à l'œil nuLe pilote et l'équipage n'ont jamais rien vu du tout avec leurs yeux nus. Ils ont vu les rendements sur le radar, mais rien à leurs yeux. Ils ont connecté le FLIR, et ils ont vu ce que leurs yeux ne pouvaient pas voir...
La nuit même où les dernières nouvelles à propos de la déclassification de cette vidéo par le ministère mexicain de la Défense , je suis allé un un auditoire pour regarder et écouter attentivement la façon dont les médias américains ont tourné ceci dans le but d'essayer de le transformer en un non- événement.
Effectivement, Fox News a rapporté que l'armée de l'air mexicaine avait capturé sur une vidéo  " 11, en les comptant, 11 points de lumières en mouvement rapide " et pensaient qu'ils étaient des ovnis. Puis, une fois qu'ils ont été signalés comme des "points de lumières", les enjoliveurs d'images ont démarré avec leurs bêtises sur la façon dont l'équipage de l'avion avait probablement vu un météore qui avait exploséAbsurde ! L'équipage de l'avion ne voit pas de points de lumières. Ils n'ont rien vu du tout avec leurs yeux nus !
Même si nous prévoyons la sortie du nouveau documentaire en provenance du Mexique et du Guatemala, cet incident avec la vidéo du ministère de la Défense mexicain joue un rôle très important pour deux raisons.
Premièrement, elle accorde au Mexique une possibilité de libérer la preuve déjà classifiée de la présence des ovnis (et peut-être des extraterrestres). La preuve avait été classifiée, mais seulement pour une courte période. Puis, il a été établi par le ministère de la Défense que le monde devrait voir la preuve. Ils ont une bonne expérience pour libérer une preuve importante qui était autrefois classifiée.
D'autre part, la façon dont les médias et les artistes du secret ont traité la vidéo révélée par la Force aérienne mexicaine est également une donnée. Ils ont une expérience très longue et bien établie de mélanger les faits et même carrément de mentir. Nous savons très bien que les médias de masse et les enjoliveurs d'image vont aller contre ce documentaire et faire tout en leur pouvoir pour faire annuler son impact sur les masses.
Mais, si ce documentaire apporte ce que ses producteurs disent qu'il livrera, aucune manipulation par les médias et le système ne sera en mesure de faire dérailler son impact. C'est un énorme "SI". Mais si il fournit la preuve qu'il prétend avoir, ce documentaire se déplacera vers le ciel comme une conversation internationale. En un temps très court, il y aura beaucoup plus d'attention accordée aux implications extra-terrestres que de savoir si les Etats-Unis sont heureux ou malheureux avec tel ou tel pays... il sera intéressant de voir la réaction des USA à la diffusion de ce documentaire...
Source : http://www.etupdates.com/2012/08/30/mexican-guatemala-governments-to-produce-et-movie/2/
Fouilles dans la grande pyramide de Calakmul (état mexicain de Campêche).

Tous les rapports archéologiques produits jusqu'à présent relatifs à la grandiose frise maya découverte sous la structure "II-1 c" ne sont que de la " poudre aux yeux ", un discours " officiel " destiné à masquer encore et toujours la vérité : des êtres " venus d'ailleurs " ont bien contacté certaines civilisations antiques afin de les guider sur la voie de la connaissance...
Les experts qui travaillent sur le site ne pouvaient pas s'exprimer librement jusqu'à présent, ils le font aujourd'hui.

Pour ceux qui cherchent, qui ne suivent pas le "troupeau" de l'archéologie "bien pensante", Science et Inexpliqué offre en exclusivité une partie des documents officiels qui seront intégrés au futur documentaire choc "Révélations Mayas pour 2012 et au-delà", produit par le producteur hollywoodien et philanthrope Raul Julia-Levy.

scienceetinexplique29.jpg
balamku.jpg
MAJ 26-11-2012 : Les nouvelles sur le documentaire sont bien sûr devenues beaucoup plus négatives quand nous avons appris les soucis du réalisateur avec une bonne partie de l'équipe de production du documentaire : une grosse partie des images ont en effet été prises, notamment dans la pyramide en question, mais ces dernières sont parties avec les producteurs concernés quand ils ont quitté l'équipe, suite à des dissensions financières... Raul Julia-Levy, producteur proche du clan Jackson et de Johnny Depp, est donc en litige avec sa co-productrice et principale responsable financière du projet, ainsi que ses collaborateurs en possession de toutes les images du film... Beaucoup de monde risque donc d'en vouloir à la co-productrice en question, mais en attendant les décisions et négociations juridiques, le producteur a décidé de recommencer à lever des fonds pour retourner les images "protégées" par la précédente équipe... et il a même promis d'ouvrir la pyramide maya (au public) avant la fin de cette année. Mais les dernières nouvelles sont claires : le documentaire sortira bien et devrait être diffusé début 2013 aux Etats-Unis : nous en saurons beaucoup plus à ce sujet suite à un entretien avec des journalistes prévu en janvier 2013 aux USA.

Le producteur avait accordé une interview au magazine Science et Inexpliqué (voir ci-dessus) dont voici quelques extraits :

"  - Science et Inexpliqué : Pendant le tournage, qu'avez-vous vu dans la pyramide de Calakmul ?
Raul Julia-Levy : Avec les archéologues de la mission, nous avons pénétré dans une grande chambre. C'est là que se trouve une immense frise, gravée sur un mur. Elle est ornée de glyphes mayas dont la rigoureuse traduction est effective (...). Cette frise évoque toute l'histoire de l'humanité. Et elle nous dit que l'Univers se passe totalement de Dieu et de dieux créateurs. L'Univers est une auto-création, c'est ce que disent les Mayas. Eux-mêmes n'adoraient aucun dieu. Un peuple qui a été choisi par ceux qu'ils nomment les "frères célestes", très supérieurs à eux. Qui leur ont enseigné les mathématiques, l'astrologie. Une race supérieure venue des étoiles... "
- S&I : Que s'est-il passé pour que la civilisation maya ne tienne pas la promesse de ses initiateurs, si tant est que ce scénario soit le bon ?
RJ-L : Les Mayas avaient été choisis par cette race supérieure. Ils avaient reçu leur "accord", comme l'exprime le texte de la frise. Le "contrat" prévoyait que les Mayas seraient les guides de cette planète pour des milliers d'années. Mais la civilisation de l'Ouest, pour tout dire les conquistadors, surgit. Il n'est pas certain que seuls l'or et les richesses les attiraient. Quoiqu'il en soit, les Mayas vont disparaître...
- S&I : Pas forcément par assujettissement, du reste. Et c'est là que votre message à vous devient difficile à faire passer.
RJ-L : Oui, je sais. Mais ce que les archéologues ont lu à Calakmul s'exprime ainsi : Les Mayas choisis par la race des étoiles, bloqués dans leur mission, gagnent un refuge que j'appellerai une quatrième dimension...
(...)
- S&I : Qu'allez-vous faire désormais ?
RJ-L : Ouvrir la pyramide. Avant la fin de l'année, nous allons convier les médias à venir sur place constater l'existence de la frise de Calakmul.
- S&I : Les Mayas seront-ils au rendez-vous ?
RJ-L : D'une certaine manière, oui. Je suis persuadé qu'ils vont revenir. Mais je ne sais pas quand. "

Mais que disent plus exactement les archéologues en question ?

Un rapport archéologique à priori très sérieux a été écrit par les archéologues Adriana Iveth Sanchez Lopez (1) et José Agustin Anaya Cancino, et qui a donc eu l'aval du président mexicain Felipe Calderon Hinojosa et du directeur du Projet archéologique de Calakmul, Ramon Carrasco Vargas, et concerne la description et interprétation (comme toute science étudiant le passé) des structures SubII-c 1 et N°1 de l'acropole Chi'k Naab de la cité de Calakmul.

Rappelons que la ville de Calakmul se situe dans l'Etat Mexicain de Campêche et se situe au sein d'un des plus grands "poumon végétal" de la planète, avec 7.231,85 km² de superficie. En fait, les plus anciens vestiges mayas connus à ce jour sont bien situés dans cet Etat et dans la zone connue sous le nom de Bassin d'El Mirador. Cette immense région a commencé à se couvrir se structures humaines vers 900 Avant J.C (3000 ans avant maintenant estimés), et il semble bien que la pyramide localisée à l’extrémité sud de la place centrale, ou Grand-Place, se pose comme l'axe central autour duquel se sont développées toutes les structures de la ville. Les archéologues ont estimé qu'il y avait eu 7 remodelages des structures sur une période comprise entre 1000 et 1200 ans.

L'un de ces premiers remodelages (modifications des structures originales) s'est déroulé entre 300 et 400 Avant JC, et se caractérise par un bâtiment érigé à cette époque, de 90 mètres dans son axe est-ouest pour une hauteur de 13 mètres. Sa façade principale comporte une décoration dont le symbolisme est au coeur de ce rapport, car, selon les archéologues, il s'agit d'un guide pour comprendre plus en détail l'influence qu'à pu avoir une civilisation supérieure sur les Mayas.

Deux masques élaborés avec la technique de modélisation en stuc encadrent un escalier central. Semblables, ils sont décrits ainsi " un visage semi-humain, ou humanoïde (non terrestre) avec les yeux bridés, des joues proéminentes, un nez large ainsi qu'une bouche dite " de félin ". Un style assez proche de celui des Olmèques plutôt, sans que l'on puisse relier ces personnages à cette civilisation, et encore moins avec celle des Mayas. En fait, les entités masquées visibles sur la sous-structure II-1 c pourraient appartenir à une civilisation différente, susceptible d'avoir apporté certaines connaissances à ces populations (YH : tant aux Olmèques qu'aux Mayas donc). Un autre point appuie cette hypothèse : ces personnages émergent de la bouche d'un grand oiseau qui est interprété comme la représentation d'un extra-terrestre qui sort du gosier d'un être possédant des caractéristiques animales. Selon notre propre interprétation, le personnage porte un casque qui représente un oiseau inconnu. Cette hypothèse s'articule aussi sur l'existence de personnages peints sur des céramiques mayas qui regroupent ces divers éléments (...). (YH : plus simplement des êtres casqués sortant d'un véhicule - assimilé lui-même à un animal car n'ayant pas de comparaison possible dans l'esprit des autochtones).

La seconde section du bâtiment "coiffe" la plate-forme où se situent les masques précédemment décrits. Elle est divisée en deux parties : la première est une entrée, constituée de parois lisses, d'où l'on peut accéder à un espace de plus de 22 m² recouvert par une voûte unique dans toute la culture maya. Cet espace est, semble-t-il, un passage qui conduit à un endroit non encore identifié. La seconde partie est une frise élaborée en stuc de 23 mètres de long sur trois de hauteur. La polychromie visible tout autour et sur trois niveaux de profondeur en fait l'un des ouvrages les plus importants de toute l'histoire de la civilisation maya.

Les motifs visibles sur cette façade, d'origine surnaturelle, sont d'une grande complexité parce qu'ils s'entremêlent aux visages humanoïdes dans une technique sculpturale comparable à l'art "métamorphique" pratiqué par l'artiste mexicain Octavio Campo. (...)

Il faut noter que, dans l'ordre hiérarchique des Mayas, il existait une communauté d'une grande puissance qui possédait le privilège de communiquer avec des êtres non terrestres. La conception occidentale qui veut que les Mayas croyaient en Dieu (ou Dieux) est fausse : ils étaient en relation avec des êtres intelligents venus d'une autre dimension (...)...

Conclusions

La sous-structure II-c 1 a été construite par une civilisation qui a reçu l'éducation et les instructions nécessaires pour édifier ce genre de monument. Cette civilisation ne peut en aucun cas être identifiée comme maya ou olmèque étant donné les caractéristiques qui ornent la façade de la pyramide, caractéristiques étrangères à ces deux cultures - et de toute autre - qui ont vécu sur ce territoire.
Le langage symbolique exprimé dans la frise et dans les masques portés par les entités incite à penser que cette sous-structure joue le rôle de temple où les mayas ont déposé un message lié à la civilisation qui les a précédés et a eu une grande influence sur leur histoire.
Ce premier Temple a été recouvert par des milliers de tonnes de pierre et de terre jusqu'à une altitude de trente-cinq mètres. Il a donc été enterré de façon intentionnelle. Pour des raisons inconnues, les habitants de Calakmul ont souhaité à un moment effacer ce lieu de la mémoire des hommes. Nous pensons que de nouvelles fouilles archéologiques sont nécessaires et qu'elles apporteront peut-être la réponse à cette énigme. "

(1) l'archéologue est citée dans cet article sur une étude

Extraits du magazine "Science et Inexpliqué N°29 - Editions de Sèvres - Groupe facebook : http://www.facebook.com/groups/52776994026/
Bon, par soucis de compléter au mieux ce dossier sur lequel les archéologues ne sont pas tous d'accord (évidemment, les archéologues officiels ne sont déjà pas d'accord entre eux sur leurs études personnelles la plupart du temps !), voici l'étude de l'archéologue Rodriguez Campero sur ce même site, et vous pouvez à priori voir cette fameuse frise et ces masques qui ont été découverts il y a quelques années, mais donc interprétés différemment :

Notons également ces schémas et interprétations "classiques" de ces structures ici, par le Journal de la Société des Américanistes, 2006, 92-1 et 2, pp. 41-67
Référence électronique : Claude-François Baudez , « De l’aurore à la nuit : le parcours du roi-soleil maya », Journal de la société des américanistes :
frise-calakmul.jpg

Il n'y a bien sûr aucune raison de ne pas remettre en question les interprétations des différents archéologues et ethnologues sur le même sujet : les hypothèses sont faites pour être corrigées.
MAJ 19-12-2012 : Interview exclusive de Raul Julia Levy, producteur de ''Revelations of the Mayans" fils de l'acteur Raul Julia (famille Addams, Street Fighter...) Pour UFO Conscience, il a tout expliqué à propos de la sortie de son documentaire mais aussi bien d'autres choses extraordinaires à propos des extraterrestres... :
Vidéo de l'auteur disparue sur You Tube, on trouve maintenant un éventuel lien ici, et cette vidéo :
 
http://nemesistv.info/nuevo/player/embed.php?v=15382
 
20-12-2012 : Yves Herbo : Raul Julia Levy parle dans cette interview (entre autres) de la réalité du message des Mayas : la mort n'existe pas, ni les dieux, ce sont des illusions créées par l'homme lui-même (pour assurer son évolution et régénération naturellement ou contre sa volonté ?) : l'homme est multi-dimensionnel et lorsqu'il "meurt", il rejoint d'autres dimensions, d'autres planètes car la vie est partout et multi-dimensionnelle, mais peut revenir aussi dans la même dimension.

Il parle aussi de grandes salles à l'intérieur de la Pyramide de Calakmul, connectées comme le sont celles à l'intérieur de celle de Giseh par des couloirs à d'autres salles. Et sur les murs de ces salles est gravé toute l'histoire de l'humanité, ainsi même qu'un peuple (occidental ?) créerait un faux dogme et une fausse religion qui tromperait les humains, qu'ils mentiraient en disant que les Mayas croyaient en des dieux, alors que c'est faux et qu'ils ne faisaient que collaborer avec leurs Frères de l'Espace. Toutes ces gravures intérieure sont datées de 5000 ans au carbone 14 a expliqué l'archéologue Ramon Carrasco, en précisant que s'il était possible de dater précisément des éléments protégés et à la surface, à l'intérieur de la pyramide au carbone 14, cela ne l'était pas des roches extérieures de la pyramide.

Les Mayas avaient un pacte avec leur allié pour faire évoluer la conscience humaine mais la planète a été abusée et nous sommes sur Terre comme pour une expérience, et nous détruisons en fait la planète comme un cancer. Quand les conquistadors et fausse religion sont arrivés, les Mayas ont été déçus et désespérés par leur attitude : ils brûlaient et massacraient tout sur leur passage (et ils continuent plus ou moins toujours de nos jours). Les Mayas les ont alors considérés comme la gangrène de la planète, des démons et le pacte avec les Frères de l'Espace a été considéré comme rompu. Les Mayas ont alors quitté la planète et sont partis dans une autre dimension grâce à un portail inter-dimensionnel connu d'eux seuls.

Le producteur a rencontré l'astronome responsable de l'Observatoire du Vatican, Padre Giacomo, ainsi que le porte-parole du Pape Sebastian Lambardi qui ont parlé de hiéroglyphes mayas datant de l'époque des conquistadors qui prouveraient l'existence de cette rencontre entre les Mayas et des extraterrestres mais comme sa vidéo a été volée, ces déclarations et preuves ont disparu pour l'instant. La productrice et financière du film a refusé que cette information capitale de l'invention totale des religions humaines par quelques groupes d'hommes, dévoilée et approuvée même par le Vatican, soit révélée et est partie avec. Mais le Vatican lui-même dit que la vérité doit être révélée car cet énorme mensonge retarde l'évolution humaine et provoque toujours des guerres stupides...

En ce qui concerne la productrice ayant fuit avec le film, il dit qu'elle est du côté des forces "du mal" et qu'elle est recherchée par Interpol et plusieurs Etats. Et les deux disques durs contenant le film auraient été brûlés par ses soins : ce film ne sortira donc jamais. Il va donc repartir à zéro et faire une série télévisée sur le sujet avec l'accord de l'Etat du Mexique (qui tente avec Raul Julia Levy de mettre l'ex-productrice en prison) pour le monde entier.

On parle aussi de la fameuse statue de 20 mètres de haut, représentant une tête regardant vers le ciel et qui avait été découverte en pleine jungle. La pierre n'était pas terrestre, (probablement une météorite ?) et ce sont des américains qui l'ont enlevée et emmenée, on ne sait où. En ce qui concerne les sacrifices humains effectués à certaines périodes par les Mayas et rapportés par les archéologues, Ramon Carrasco explique qu'il ne s'agissait pas de sacrifices mais de punitions de criminels très dangereux (comme aux USA) et une façon de montrer aux extraterrestre que la justice pouvait aussi exister sur Terre.

Raul Julia Levy parle ensuite de sa propre expérience étrange lorsqu'il avait 13 ans, dans un petit village mexicain. Alors qu'il jouait au baseball avec des amis, descendants de Mayas, l'une de leurs balles va trop loin et se perd dans la forêt. Les amis de Raul lui demandent d'aller la chercher et, pendant qu'il marche dans la forêt à la recherche de la balle, il voit un être très très grand. A 13 ans, il lui arrive aux genoux ! Et l'être a un espèce d'appareil dans les mains (comparable aux Ipad d'aujourd'hui), et lui tend sa balle en lui demandant si c'est à lui. Il lui demande ensuite s'il veut en voir un de plus grand et Raul lui répond oui. L'être d'environ 3 mètres de haut lui prend alors la main, il a d'ailleurs une main très froide, et ils partent dans la forêt... puis il ne se souviens plus de rien et se réveillera six jours plus tard dans un hopital. On parla d'ailleurs de son histoire dans un journal local à l'époque...

MAJ 31-01-2013 : Mise au point de Olivier de Sedonia qui avait interviewé (voir ci-dessus) celui apparaissant partout sous les traits d'un "Raul Julia Levy", mais qui ne serait peut-être pas celui qu'il affirme être... on a cité Hollywood et le cinéma a plusieurs reprises dans cette histoire curieuse, doit-on être surpris que cela se termine comme dans un film ?... : 


" Suite à mon émission de radio UFO Conscience que j'avais faite avec Raul Julia Lèvy en décembre dernier j'ai reçu il y a quelques jours un message d'un certain Herman Horacio Mendez qui m'a prévenu que Raul Julia Lèvy était un usurpateur et que pour prouver ses dires il avait en sa possession des documents de la fausse identité de Raul Julia Lèvy qui s’appellerait en fait Salvador Fuentes. "
Il a rajouté qu' Elisabeth Thieriot a été exonéré de toutes poursuites par "Raul Julia" et que les autorités Mexicaines le poursuivent lui maintenant. Elle a gagné son procès à Los Angeles, car le faux Raul a falsifié et fabriqué des documents bidons concernant le fameux documentaire sur la révélation des Mayas qui devait sortir en 2012.
 
En effet le "faux'' Raul Julia aurait demandé à Elisabeh Thieriot (la productrice) le tournage d'un documentaire dont il n'a jamais pu donner les aboutissants ou amené les preuves pour le tourner afin de prouver le lien entre les ET et les Mayas, il voulait en fait exploiter le filon du 21 Décembre 2012...

Pour voir le site internet d'Elisabeth Thieriotlink Une vidéo du tournage : http://player.vimeo.com/video/56401121? 
 

Par ailleurs la femme du vrai Raul Julia l'acteur (la famille Adams) donc son supposé père, nie que ce Raul soit son fils mais qu'un imposteur qui cherche à gagner un maximum d'argent, et son vrai nom serait selon Mme Julia-Levy: Salvador Alba Fuentes. Elle lui a proposé de passer un test ADN qu'il a dit vouloir volontiers (car elle a un vrai fils de l'acteur qui s'appelle aussi Raul Julia Jr.), si elle lui paie le voyage à New York...au final rien ne s'est fait.

Mais alors qui est vraiment ce Raul Julia Lèvy alias Salvador Fuentes ? Déjà on peut dire qu'il a réussi à devenir acteur dans de tout petits rôles comme par exemple dans le film "Clash" au coté de Damon Whitaker qui est le frère de Forest du même nom (voir dans la vidéo suivante) :


Il est aussi devenu l'ami des STARS si l'on en croit une photo au coté de Chris Tucker sur son profil facebook dont une autre photo au coté de John Voight et Spike Lee lors d'une soirée au Vanity Fair Oscar. Il aurait ce soir là reçu un oscar en tant qu' assistant producteur pour le film ''Double Take'' en 2001 ou bien encore mieux selon Wikipedia on trouve même qu'il aurait contribué au financement du blockbuster ''Volte face'' avec Nicolas Cage et John Travolta, rien que ça !

Lien Wikipedia qui en parle : link
 
franc-maconnerie-symboles.jpg

Toujours sur son facebook on peut y trouver en couverture une image assez troublante de la Franc-maçonnerie entouré de l'étoile de David, la question que l'on peut se poser est pourquoi?

fb-fm.jpg
 
Conclusion: Je crois que même si l'on peut fortement douter des propos de cet homme il reste encore bien des questions en suspens. D'où ma comparaison que j'ai faite avec le fameux Christophe Rocancourt, un usurpateur Français bien connu d'Hollywood qui à l'époque s'était fait passer pour un Rockefeller 
 
Au final on ne sait pas grand chose, il est peut-être même le vrai fils de l'acteur Raul Julia qui sait... et se trouverait dans une impasse suite à un business qui aurait mal tourné?
En tout cas mon émission est toujours disponible et un BONUS a été mis en ligne pour se faire sa propre opinion, car comme le dit souvent un Bob qui est l'animateur radio qui vous dit toute la vérité '' J'expose et les auditeurs disposent ". Je suis tout à fait d'accord avec cette citation, pour moi c'est exactement la même chose!

Un grand merci à Marc Gray pour les traductions.

Yves Herbo : bon, issue assez rocambolesque de cette affaire qui avait reçu un bon accueil médiatique à l'origine... reste quelques images intéressantes et promesses trahies, mais est-ce vraiment une surprise pour ceux qui connaissent la volonté absolue de vouloir cacher les choses, y compris via ce genre de scandale et "trappe" finalement prévisible. C'est tout de même curieux que, lorsque certains sujets deviennent un peu trop "brûlants" ou "dérangeants" pour les idées communes, il se passe aussitôt se genre d’événement "destructeur" ou même initié dès l'origine pour en arriver là (ça y ressemble ici tout de même). C'est tellement systématique qu'il commence à falloir être aveugle pour ne pas s'en rendre compte. Attention, encore quelques histoires comme ça et le monde risque de ne plus être dupe du tout... ce genre de manipulation est à double-sens et peut se retourner contre l'instigateur réel, même indirectement...

maya-kalakmul-souterrain-graffitis.jpg

Image très intéressantes des graffitis trouvés dans le souterrain sous la pyramide de Calakmul. On devine au-dessus les contours de trois têtes géantes représentant peut-être des "dieux". Le profil dessiné ressemble aussi à une statue de l'île de Pâques.

A suivre, ou pas ?
Yves Herbo SFH 02-2013 
 
MAJ du 24-08-2013 : Et bien il y a une suite à priori car le producteur semble revenir à la charge pour une nouvelle promesse de documentaire pour cet automne... :

calakmul-artefact1.png

En ce qui concerne les déclarations de l'ancien directeur régional au tourisme de Campèche, Luis Augusto Garcia Rosado, elles ont bien été confirmées par l'agence Reuters puisque ces déclarations ont été publiées via une de ses filiales, The Warp... mais pas par l'intéressé lui-même, qui n'aurait jamais dit ça du tout mais juste parlé de la découverte que Calakmul était en fait une pyramide construite sur une autre, plus vieille et qu'il y avait plusieurs salles inconnues encore... sans plus... mais que nous annoncerait d'autre ce documentaire promis depuis octobre 2011 minimum ? Pas grand chose en fait pour l'instant puisque la majorité des dires présentés dans cette "nouvelle" annonce parue il y a quelques jours, reprennent la même chose que pour la campagne 2012... sauf que la "révélation" n'est plus pour 2012 mais pour 2013... :

" Le gouvernement mexicain a frappé un grand coup dans l’histoire cachée de l’humanité. Dans la section archéologie oubliée, le pays dévoilera publiquement une série de pièces Mayas découvertes il y environ 80 ans par une équipe du National Institute of Anthropoly and History (INAH) sur le site de Calakmul au Mexique.

Ces pièces exceptionnelles ont déjà été présentées l’an dernier et feront l’objet d’un documentaire qui sortira cet automne et qui sera produit par Raul Julia-Levy et réalisé par Juan Carlos Rulfo, le gagnant du festival Sundance 2006 avec son film « In the pit ». Ce documentaire porte le nom provisoire « Revelations of the Mayans 2012 and beyond ». " YH : On note que c'est la même annonce, avec les deux mêmes producteurs que faite en 2011... (voir liens en haut).

calakmul-artefact2.png

" L’une des pièces maîtresses dévoilées est un disque on ne peut plus explicite. On peut y voir clairement 4 engins, communément appelés OVNI, dont l’une démontre par une extraction, un astronaute (5) aux commandes de son engin (6). Les deux cercles au centre (1) sont présentement considérés comme une planète à atmosphère de par les deux cercles le suggérant et qu’on peut supposer être la Terre du fait de la présence d’un astre à proximité qui semble être la Lune. À droite, ce qui semble être une comète (3) avec un OVNI (2) dans son sciage, puis, à gauche, un autre engin (4) qui semble intervenir directement sur la comète comme porteur d’un bélier pour frapper la comète. " (YH : la grosse comète prévue pour novembre 2013 a-t-elle un lien ? ou s'agit-il d'une scène du passé ?)

calakmul-artefact3.png

" Une autre pièce fort intrigante semble représenter une éruption solaire. Le soleil envoie un jet de rayon vers la même planète à atmosphère, soit la Terre, événement régulièrement mesuré par la NASA dont vous pouvez suivre l’activité sur le site Space Weather. Trois Ovnis sont présents sur cet artefact dont l’un est directement dans le jet plasmique. Une autre planète est également présente, mais il est difficile de préciser laquelle de notre système solaire.

Cette pièce fort importante semble confirmer les informations que nous recevons par diverses canalisations et qui nous informent du rôle majeur du soleil dans les événements à venir. Celui-ci est la clé de notre élévation de conscience et cet artefact vieux de 1,300 ans semble nous l’indiquer. Les Maya savaient que nous étions dans le 5e et dernier cycle de 5125 ans d’un plus grand cycle de 26,000 ans. C’est ce que leurs calendriers mesuraient. Par ailleurs, les scientifiques de la NASA prévoient une éruption majeure d’ici la fin de 2013 ce qui corrobore l’ensemble des informations obtenues. " (YH : la NASA prévoit juste l'apogée d'un cycle connu et qui se produit tous les 11 ans, avec à chaque fois un risque d'éruption majeure. Mais notons qu'une trop forte éruption risque effectivement de mettre une bonne partie de l'électronique mondiale hors service... et possiblement les réseaux bancaires et tout ce qui est lié aux puces électroniques... )

calakmul-artefact4.png

" Klaus Dona accompagné du Dr Nassim Haramein ont présenté des photographies de certaines pièces lors d’une conférence au Congresshalle à Saarbrücken en Allemagne, le 11 juin 2011. Vous trouverez au bas de cet article la référence aux extraits de cette conférence.

Les autres pièces sont des représentations qui ressemblent étrangement aux petits bonshommes E.T. que nous connaissons. "

calakmul-artefact5.png

" Ce qui est encore plus troublant sont les révélations du ministre du Tourisme mexicain, Luis Augusto Garcia Rosado qui déclare que : (YH : pas confirmé du tout par l'intéressé, ces déclarations : http://www.eltiempo.com/blogs/alternativa_extraterrestre/2011/10/mexico-revelara-evidencia-de-c.php... et Mr Rosado n'est PLUS représentant officiel pour l'Etat de Campeche depuis février 2013 : il s'occupe plutôt de ses hôtels et du tourisme pour son compte maintenant...

1) La traduction de codex relate les contacts entre les extra-terrestres et le peuple Maya. 2) Des pistes d’atterrissage daté à 3,000 ans ont été trouvées dans la jungle. 3) Ils possèdent des preuves que les Mayas avaient l’intention de mener cette planète pour des milliers d’années, mais qu’ils ont été forcés de s’échapper après une invasion « d’êtres aux sombres intensions » laissant derrière eux les évidences d’une race hautement avancée. "
 
 

Dans une interview du 14 septembre 2012 au journal Milenio, Raul Julia Levy dit que les informations secrètes "sont des fichiers, des artéfacts et des informations qui ont été stockés pendant de nombreuses années et je pense que c'est le temps pour eux, parce que non seulement c'est la fin du calendrier maya (21 Décembre 2012), c'est la fin d'une ère, la fin des temps, et après 2012 marque le début d'une nouvelle ère qui est beaucoup plus difficile pour nous ".
 
" La prophétie est déjà de notoriété publique, mais ils ne savent pas ce qui a été gardé secret par le gouvernement mexicain, mais ce que nous vivons est une Katun (fin d'une période. .) Ils ont dit que les Mayas avant d'atteindre la fin d'une époque, traversaient une période d'environ 12 ans, pendant laquelle ils subissaient le désastre et l'incertitude ", a déclaré le fils de l'écrivain Juan Rulfo.
Ce qui pourrait être significatif également, c'est que ce projet de film maya de Raul Julia Levy était à l'origine une œuvre de fiction, sous le titre de travail de  " Crónicas del Túnel Maya - Chroniques du Tunnel Maya ", un projet novateur où le même Julia Levy écrivait et aspirait à devenir un blockbuster...
 
Donc, à suivre encore, on sait jamais avec cette histoire à rebondissements tout de même bien "accompagnée" par une grosse agence de presse et des liens financiers (Reuters)...

MAJ du 07-12-2013 : Depuis le mois d'août 2013, on peut dire que la même information (celle de 2011 !) est régulièrement reprise sur différents sites (sans tenir compte des suivis de l'affaire) mais sans réelles nouveautés... on insiste toujours pour affirmer que le documentaire est toujours d'actualité et que différents gouvernements, surtout le Mexicain d'ailleurs, a et va révéler beaucoup de documentations, artéfacts et preuves sur une implantation locale extra-terrestre dans des temps reculés... mais ce sont à priori toujours les mêmes artéfacts qui sont montrés sous toutes les coutures depuis 2010/2011... voici une vidéo les montrant tous, expliqués par le scientifique Nassim Haramein et le spécialiste des musées Klaus Dona :


Il y a en particulier deux artéfacts qui m'intriguent plus que les autres (et également le physicien) : les voici :

Sur cet artéfact, et je suis en accord avec le physicien sur son avis, on voit à droite la Terre, bien représentée et entourée par son atmosphère et à gauche le Soleil possédant une grosse tache noire en forme de triangle et une éruption solaire. Un globe représente la Lune ou une autre planète en haut, et on a éventuellement un vaisseau spatial alien ou humain vers le bas, ou une station spatiale (l'ISS ?). Le physicien, d'après ses théories assez poussées, pense qu'il est possible que l'on assiste à l'arrivée d'un vaisseau spatiale provenant de très loin, via le Soleil, qui s'ouvrirait comme une porte temporelle spatiale lors de ses cycles. Ce qui est curieux, c'est que cette forme de tâche magnétique (ce que sont les tâches noires du Soleil) très étendue et en forme de triangle n'a été observée que très récemment, grâce aux mises-à-jour logicielles de tous les labos en orbite autour du Soleil... :
" Dès le 8 mars 2012, un étrange phénomène est apparu à la surface du soleil, en voici les photos. "


Voilà la totalité du phénomène, qui a donc duré du 08-03 au 19-03-2012, jour où il a disparu de l'autre côté du Soleil, avec cette grosse boursoufflure de toute la région, pour ne pas réapparaître par la suite. Les suiveurs des images des labos de la NASA ou de celui de l'Europe ont également remarqué cette sphère quasi solide surprenante, d'une taille plus élevée que celle de la Terre (entourée).


Cet autre artéfact est décrit comme étant une comète arrivant aux abords de la Terre (atmosphère visible) et amenant avec elle un énorme vaisseau spatial. La Lune est éventuellement visible en bas, et nous avons une sorte de grand vaisseau spatial qui semble en opposition avec la comète, pendant que l'on voit un ou deux vaisseaux ou satellites, ainsi que la description d'un cosmonaute (apparemment humain) dans le vaisseau du haut (l'ISS ou autre ?). S'agit-il d'une scène du passé ou du futur ? Certains chercheurs ont fait le rapprochement avec le comportement étrange de la comète Ison de cette année, mais vu le nombre de comètes qui croisent vers le Soleil chaque année, la question peut durer longtemps...

En tout cas, voilà la dernière interview au Quebec du producteur (fils du célèbre acteur de la Famille Addams) au sujet de son film volé... :

MAJ 12-01-2014 : Après une grosse éruption classée X-1 le 07 janvier 2014, les scientifiques s'attendent à l'inversion magnétique solaire qui marque la fin du cycle 24 et commence le 25... mais, en même temps, la plus grosse tâche solaire observée depuis 1761, qui est à l'origine de cette éruption solaire est toujours très active, sans qu'il y ait eu d'autres émissions coronales depuis celle du 7. Les savants s'attendent à une autre éruption solaire imminente, avec 35% de possibilités que ce soit une classe X à nouveau. Le décollage de la fusée Ariane a été retardé à cause des problèmes de communications probables dans l'espace en ce moment. Autre nouvelle plus étonnante, un triangle assez semblable à celui observé en 2012 semble se dessiner à nouveau en ce moment même sur le Soleil... un indice de la prochaine inversion ou autre chose ? :
(Images SOHO)

MAJ 15-05-2014 : Une mise à jour en vidéo avec des documentaires en liens avec ces révélations qui tombent au compte-gouttes (mais avec de multiples sources diverses, y compris du côté de certains ufologues et de représentants officiels américains ou canadiens (disclosure) demandant des comptes au gouvernement :

Ovnis Classé secret défense

Ce doc suit l'enquête de Nick Pope à propos d'un ovni apparu à des dizaines de témoins en Angleterre en 1993. Extrêmement bien réalisé.

Ovnis [ Nouvelles preuves ]
 

Le triangle des Bermudes, Nessie ou encore les yétis, tous ces mythes ont stimulé l'imagination populaire. Mais aujourd'hui, ce qui la fascine le plus reste encore les ovnis. Un dossier les concernant, autrefois classé secret par le ministère de la Défense, va apporter une nouvelle perspective sur des événements ayant eu lieu ces soixante dernières années.

MAJ du 10-08-2014 : Entre avril 2014 et maintenant, il semble que les choses se soient un peu éclaircies question juridique car il apparaît bien dans la presse juridique que c'est Mme Thieriot qui a quitté le Mexique avec le film et les images illégalement obtenues (et filmées sans autorisation) et qu'elle risque une lourde peine au Mexique (d'après un tweet de Raul Julia Levy) :


En ce qui concerne le documentaire, le producteur aurait passé un an a enlever les images illégales mais, de toute façon, tout serait bloqué par la justice à prori pour l'instant. Il continue ses relations et visites puisqu'on trouve ses communications publiques facilement sur internet, voici une photo récente de l'archéologue Ramon Carrasco, qui collabore au projet, à Cancun je suppose et qui a invité le producteur :

Calakmul ramon carrasco

Exclusif : le producteur a partagé des vidéos mise en ligne montrant des segments coupés du film tant attendu, avec de belles images inédites de Calakmul, mais aussi les explications des problèmes juridiques (en vo). Le producteur a montré aussi une photo de l'Ile de jaina, une petite île calcaire du golfe de la péninsule du Yucatán au Mexique, qui aurait donc été explorée et filmée illégalement par Mme Thieriot :

Iledejaina 
Ile de jaina. Ci dessous, un lien vers une belle photo satellite de l'île, on y voit bien les très vieilles ruines.


Un magnifique album photos a été ajouté sur facebook, en lien avec cet article et présentant beaucoup d'artefacts trouvés sur les sites de Calakmul et d'Aztlan au Mexique :
Toujours à suivre bien sûr !

Yves Herbo-SFH-08-02-2012/12-01-2014/17-05-2014/11-08-2014

10 commentaires:

  1. Nous sommes fin 2012... toujours pas se fameux... film!!!!!!!! dommage, j'aimerais bien le voir avant la fin du monde... :)

    RépondreSupprimer
  2. La fin du monde Maya est une idée occidentale, pas Maya ! ;) Pour l'instant, quelqu'un de la presse m'a affirmé que le film sortira bien début 2013, on verra bien mais s'il ne concerne que la pyramide de Calakmul, ça risque d'être décevant...

    RépondreSupprimer
  3. Surement un coup de pub pour vendre son film et faire des millions...

    Prenez exemple sur un film qui disait "Le Vatican ne veut pas que voyez ce film" en gros juste de la propagande pour ajouter des 0 à son compte en banque...
    La plupart des pays fabrique des armes au lieu de créer de l'amour que voulez vous c'est largement trop tard pour faire marche arriere selon moi, les élites folles n'ont plus de limites...

    RépondreSupprimer
  4. Non, Regardez cet article : la co-productrice est poursuivie aussi par le gouvernement mexicain... quelqu'un un payé plus cher pour que certaines choses ne soient pas dites ?
    http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-revelations-of-the-mayans-2012-and-beyond-le-documentaire-en-eau-trouble-auteur-112934543.html

    RépondreSupprimer
  5. bin la on est a 3 mois de l ete 2013 ! comm quoi l mec n etait qu'un imposteur ! y a rien ni tournage du film ni naa ! il est beau l mensonge !

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour le divertissement, j'ai passé un agréable moment

    RépondreSupprimer
  7. C'est déjà ça, merci de le dire... sinon il paraîtrait que Raul Julia Lèvy alias Salvador Fuentes n'aurait pas laissé tombé son idée première et comptait bien refaire... un appel aux dons à mon avis...

    RépondreSupprimer
  8. Même si les preuves existent bien cette histoire rocambolesque ressemble trop à de la désinformation. Mieux vaut se tourner vers les artefacts sumériens et surtout ceux de Klaus Dona : http://www.echo-zen.com/klaus-dona/
    Cordialement
    Chris

    RépondreSupprimer
  9. Je connais quelqu'un qui a pu aller voir ces artéfacts lors de l'exposition de Dona en Suisse... merci de lire mes articles sur ce spécialiste des musées : [url]http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/beaucoup-d-artefacts-etranges-trouves-en-equateur.html[/url] et [url]http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/beaucoup-d-artefacts-etranges-trouves-en-equateur-part-2.html[/url]

    RépondreSupprimer
  10. ma version des faits, écrit en 2009 publié pour 2012 : www.ovni2014.com

    RépondreSupprimer

Ne pas hésiter à commenter, donner votre avis, faire part de votre propre expérience...